lundi 18 mars 2013

"BAL CUPIDON" (de Marc-Gilbert Sauvageon, 1949)



En quelques mots : Un vieil homme riche et malade est retrouvé assassiné dans le bureau du directeur d'un cabaret de nuit. Une jeune avocate, Isabelle, et un juge sont chargés de l'affaire. Pour mener l'enquête, le détective Flip est assurément le meilleur. Problème, Isabelle vient de le condamner à de la prison ferme pour conduite en état d'ivresse !

Charmante trouvaille de la collection Les films du collectionneur, Bal Cupidon (rebaptisé pour l'occasion par le distributeur Le bal de Cupidon) est une comédie policière très classique, menée avec charme et humour par un joli duo Pierre Blanchar - Simone Renant, le premier, souvent décrié pour son jeu monolithique et démodé, étant curieusement l'atout comique du film. Il incarne un personnage que l'on retrouve régulièrement dans le cinéma français et américain, le détective privé nonchalant, gentleman, farceur et cynique quand il faut l'être - et grand amateur de femmes, cela va sans dire (Dis donc, ça n'a pas l'air d'aller très fort tous les deux ! - Ça va on ne peut plus mal. Vous verrez que ça finira par un mariage !). Simone Renant, charmante à souhait, transforme petit à petit l'avocate froide et distante qu'elle est en belle femme débridée et aimante. Yves Vincent complète le casting, dans le rôle important mais ingrat du méchant patron de cabaret. En vieillard antipathique, Henri Crémieux est quasi invisible ; André Bervil s'en sort à peine mieux dans un rôle clef.

Bal Cupidon n'est pas un grand film oublié - la mise en scène de Marc-Gilbert Sauvageon est terriblement datée (insupportable séquence des témoins filmés à la suite en contre plongée), la musique de Jean Marion pas très originale, le début laborieux - mais il y a quelque chose de réjouissant à visionner cette comédie policière, à l'image de cette scène de bagarre générale dans le cabaret ou des répliques cinglantes de Pierre Blanchar. Un temps, on s'imagine même que ça va durer jusqu'au bout. Hélas, la fin retombe dans des travers de banalité que parviennent tout juste à sauver les fantaisies du couple vedette.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Le film est-il sorti en DVD ? En effet, je cherche a rassembler le maximum de films avec le comédien Yves Vincent.
Très jolies photos de tournage, au passage, le Facebook sur Yves Vincent d'un ami : taper Yves Vincent comédien
À bientôt sur l'âge d'or, et compliments !

Julien Morvan a dit…

Et oui ! Le DVD existe dans la collection "Les films du collectionneur" (LCJ éditions). On peut le trouver facilement, sur Amazon par exemple, pour une poignée d'euros. Vous ferez une bonne affaire avec cette charmante petite comédie. Yves Vincent y est tout à fait bien, comme à son habitude.
Cordialement !

Julien Morvan

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...