jeudi 14 mars 2013

Une rue pour Albert Willemetz !

Je me rends compte avec effroi que j'ai oublié de souhaiter sur ce blog l'anniversaire de Albert Willemetz le 14 février dernier, alors que je m'étais rendu sur sa tombe quelques semaines auparavant, en même temps que sur celle de Maurice Chevalier, à Marnes-la-Coquette. Ce mélodiste de grand talent est certainement l'un des plus fameux de son époque et on lui doit des classiques tels que Sous les palétuviers (chantée par Pauline Carton dans Toi, c'est moi), Ah ! Si vous connaissiez ma poule !, Dans la vie faut pas s'en faire, Félicie aussi, Paris sera toujours Paris, Elle faisait du strip-tease, Valentine.


Il composa aussi plusieurs chansons pour des films, parfois tirés d'une de ses opérettes, comme Dédé (Guissart, 1934) avec Danielle Darrieux et Albert Préjean, Tout ça n'vaut pas l'amour (Tourneur, 1931) avec Jean Gabin ou Zouzou (Allégret, 1934) avec Joséphine Baker, Gabin et Viviane Romance.

Grand ami de Sacha Guitry, avec lequel il entretint une large correspondance, Albert Willemetz eu les honneurs du maître dans son film Bonne chance ! (1935) quand celui-ci, l'oeil malicieux, s'étonne d'un "Ah ? Déjà !" devant une rue au nom du compositeur dans un 21ème arrondissement imaginaire. Rue qui existe réellement à Paris depuis 1978 !

2 commentaires:

Albert Willemetz a dit…

...et une dizaine de revues avec Sacha Guitry...ainsi que la seule pièce de théâtre écrite par Albert Willemetz : LA TROISIEME CHAMBRE, co-écrite il est vrai avec Sacha Guitry.

http://www.albertwillemetz.com

Julien Morvan a dit…

Merci de cette précision ! :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...